Constant Omari sort de son silence après le piratage de son compte twitter

0
4

Faisant l’objet d’un piratage de son compte, dans lequel il proférait des insultes à l’endroit de la personne du président du Tp Mazembe, Moïse Katumbi, le président de la Federation Congolaise de Football Association, dénonce cette supercherie.

Dans ce tweet, cet usurpateur a séché le président des corbeaux, le diminuant sans scrupule.

» Monsieur Moïse Katumbi est un excellent manager de club de foot, mais un piètre politicien » lit-on alors. Après la publication la profanation de ces insultes, commentaires ont fusé de partout sur l’intervention très musclée de Constant Omari.

S’imprègnent de la situation, la victime a tout fait pour remettre les choses au clair. Sur son compte officiel, Constant Omari a rejèté les propos lui attribués: « Un voyou, un escroc d’une officine politique locale a piraté mon compte Twitter pour insulter le président du TP Mazembe. » A-t-il répondu.

Il a ensuite ajouté : « Je ne suis pas auteur de cette médiocrité. Honte à cet iconoclaste et imbécile heureux », conclu-t-il alors, pour remettre le train sur les rails.

LAISSER UNE REPONSE