Santé : Le Kalaba, un tueur silencieux

0
224

Le kalaba comme on l’appelle communément, est de l’argile très appréciée par de nombreuses femmes, que l’on retrouve sur des roches sédimentaires. Au fil du temps, le kalaba est devenu un produit commercialisé et comestible. Les femmes qui en raffolent, sont en majorité de l’Afrique noire. Quelles sont les conséquences de la consommation de ce produit à long terme sur la santé de ces dernières.

Dans les différents marchés, on en trouve de toutes les qualités. Rouge kaolin, fumé, et même salé. Et en fonction du goût, le choix est fait. Pour certaines femmes enceintes, le kalaba devient une formes de drogue tout au long de la grossesse, car difficile de s’en passer. Pour une autre catégorie, la consommation est journalière, et sert parfois de digestif après chaque repas.

« Je ne peux m’en passer, étant enceinte, il m’arrive de consommer 500 fcfa de Kalaba par jour. J’aime surtout son odeur de terre mouillé. J’en deviens dépendante et j’ai le vertige si je n’en consomme pas », déclare Olga Koumba, une gabonaise enceinte de 6 mois qui ne comprend pas son obsession pour le « Kalaba ». De 100 francs, celle-ci est passée à 500 F CFA. Et aujourd’hui, elle est incapable de résister au Kalaba.

Selon un spécialiste en gynécologie, le kalaba n’est pas un produit comestible, car c’est de l’argile très mal digéré par l’organisme. Et les conséquences sur la santé à long ou à court terme, sont dangereuses et parfois même irréversibles. De ce fait, celles qui en consomment régulièrement se détruisent un peu plus chaque jour sans s’en rendre compte.

En effet, hormis l’anémie provoquée par cette argile, la consommation du kalaba, entraine aussi des ballonnements du ventre, ainsi que la constipation. Cette pâte est stockée quelque part dans l’organisme et peut à la longue provoquer des caillots de sang au niveau des reins. Et les trompes ne sont pas épargnées, car la consommation d’argile, peut boucher les trompes. Et ces femmes peuvent se retrouver avec une stérilité secondaire, ou encore la fragilisation de l’intestin.

Il est conseillé aux femmes désireuses d’arrêter de consommer cette argile non nutritive, de jeter plutôt leur dévolu sur le chocolat noir. Croquant, celui-ci est capable donner à ces dernières le même plaisir en bouche. En dehors du chocolat, il est également conseillé à ces dames, que lorsque l’envie se fait sentir, de prendre une grande poignée de fruit à coque ou de flocon de maïs et d’en manger. Pour les plus sportives, de pratiquer une activité physique et sportive régulière.

Rappelons qu’à une certaine époque, l’argile servait à la fabrication des calebasses et des poteries cuites au four, à usage domestique ou culinaire. Certains masques du visage et du corps sont fabriqués à base d’argile. A cet effet, il serait donc plus raisonnable de continuer à les utiliser à ces fins, au lieu d’en consommer, tout en sachant que l’on s’expose à de graves soucis de santé.

LEAVE A REPLY