Alpha Blondy fait des révélations sur son « ex-femme » et sa fille Soukeina

0
59

« J’ai été opéré à l’hôpital Américain de Paris. On m’a enlevé une boule dans le ventre. J’ai failli mourir. Mais je n’en ai parlé à personne. Je dis que je ne veux plus les voir, Soukeina et sa mère parce que ça me rend triste. Et cette décision a été prise bien avant qu’Aelyssa ne soit dans l’entourage. » A-t-il dit dans une interview accordée à « L’intelligent d’Abidjan ». En effet, le chanteur de reggae ivoirien accuse son ex-femme et sa fille d’avoir essayé de l’empoisonner.

Plus loin, l’artiste a confié que sa fille est allée jusqu’à porter main sur lui. « Soukeina je crois avoir payé ses cours en Europe pour ses études d’ingénieur, mais elle ne m’a jamais présenté le diplôme. Je l’ai prise dans ma radio, je lui versais un salaire de 1,5 million par mois. Elle est venue deux ou trois fois, mais elle n’est plus revenue (…) Soukeina m’a donné un coup de poing sur la gueule. Est-ce qu’on peut porter main sur son père. »

Il a également affirmé qu’il ne veut plus jamais revoir sa fille Soukeina de toute sa vie. « Quand elle lève la main sur moi, je lui ai dit: Soukeina, regarde-moi pour la dernière fois. Toi et moi, nous n’avons plus rien à nous dire. Si je meurs, ne viens pas. Si tu meurs, je ne viendrai pas’ », a-t-il martelé.

Pour rappel, le 22 février, devant le ministre d’État et maire d’Abobo, Seydou Koné A.K.A Alpha Blondy et l’animatrice de radio tuniso-italienne Aelyssa Darragi se sont dit oui. Deux jours après cette union hyper-médiatisée, la fille de la star ivoirienne, Soukeïna Koné, a brisé le silence. Sur les réseaux sociaux, elle avait révélé que sa mère aurait été contrainte par Alpha Blondy à un exil forcé aux États-Unis.

Au vu de ce rebondissement, on ne sait plus qui croire. Ou se trouve la vérité ? En tout cas le temps nous le dira.

LEAVE A REPLY