Saison sèche : source de plusieurs maladies

0
3

Pendant cette période, la poussière ambiante est la cause principale des maux touchant les voies respiratoires et la peau.

Pendant la saison sèche, il est difficile à la population de passer entre les mailles du filet des différentes pathologies qui sévissent dans l’environnement. Méningite, paludisme, bronchite, pneumonie, saignement nasal, conjonctivite, céphalée et diarrhée sont entre autres des infections les plus fréquentes en cette période où l’organisme est exposé à la poussière. L’on déplore du fait que ce sont les enfants et les personnes âgées qui en font les frais dans les centres de santé et les hôpitaux.

«En saison sèche, mes enfants sont toujours malades. Mon fils de cinq ans tousse sans arrêt avec le nez qui coule depuis trois jours. Il est constamment en contact avec la poussière lorsqu’il joue à l’école et même à la maison. A cause de cela, nous passons des nuits blanches parce que ses narines sont généralement bouchées. J’ai dû courir à l’hôpital pour consultation chez le médecin» confie Blandine Mve, mère d’une famille visiblement éreintée. L’on va ainsi dire que c’est le grand classique de la saison sèche qui s’accompagne avec la recrudescence de la méningite qui est à craindre.

A lire aussi
Cameroun – Infrastructures sportives: le parcours Vita de Ngaoundéré réalisé à 80%

Selon les climatologues, la poussière présente dans l’air en cette saison sèche est, généralement composée des particules végétales (herbes, fleurs sèches et pollen), animales (plumes d’oiseaux, déchets de toutes sortes), des microbes, des parasites et même des champignons microscopiques. Des composantes sont propices au développement des allergies, de la grippe et de l’asthme sans toutefois oublier l’incontournable toux. Car, «l’organisme est le plus vulnérable et affaibli par ces conditions atmosphériques surtout lorsqu’il fait chaud» indique Mariam Yenou, médecin généraliste.

De plus, les experts médicaux indiquent que la saison sèche reste la période où l’on est le plus exposé aux infections cutanées suivies des maladies des yeux qui sont aussi légion. La conjonctivite étant la plus récurrente des cas, l’on a remarqué que certaines personnes, afin de protéger leurs yeux contre le soleil ou la poussière portent des lunettes fumées. Pourtant d’après les médecins, il est conseillé de se rapprocher d’un ophtalmologue ou d’un opticien pour savoir quel genre de lunettes s’acheter .Les médecins indiquent par conséquent qu’ils existent des armes efficaces qui permettent d’améliorer le quotidien des malades. Cette méthode se décline par le fait qu’il faut éviter de s’exposer à la poussière. Protéger les touts petits par des vêtements adaptés à la saison. Aussi, beaucoup boire de l’eau même lorsqu’on n’en a pas envie pour éliminer les microbes inhalés.

actucameroun

LAISSER UNE REPONSE