Dès le 1er novembre 2019, il est interdit à tout gendarme de s’afficher sur les réseaux sociaux

0
8

C’est la substance d’un communiqué de Galax Etoga. C’est le secrétaire d’Etat à la défense chargé de la gendarmerie nationale.

C’est un message porté du patron de la gendarmerie nationale qui donne l’alerte. Il est surtout rappeler ici dans quel contexte ils doivent utiliser les plateformes sur la toile. Selon Galax Etoga, dès le 1er novembre prochain, tous les gendarmes doivent se conformer à cette directive.

Il s’agit principalement de l’utilisation des réseaux sociaux. A cette date, tout contrevenant à ces instructions s’expose à des sanctions. La sortie de Galax Etoga de ce 15 octobre n’est pas fortuite. C’est la suite logique d’un rappel à l’ordre de plusieurs gendarmes qui dévoilent leur identité de militaires sur les réseaux sociaux.

Opérations

Ceci, en faisant étalage de leurs «habillement, armement, caserne, opérations.» Les gendarmes ont deux semaines pour se conformer. Dès novembre, «tout groupe WhatsApp regroupant des gendarmes, créé sans autorisation de M. le Sed-Cgn doit être instamment dissout sous peine de mesures répressives contre tous ses membres.» Lit-on dans cette note.

actucameroun

LAISSER UNE REPONSE