Incendie à la Sonara : un comité se prépare pour indemniser les travailleurs

0
1

La directrice générale de la structure a mis en place un comité chargé d’examiner les avantages financiers des travailleurs après l’incendie du 31 mai 2019, qui a détruit quatre des 13 unités de production de la raffinerie.

Une note de service en date du 2 juillet a annoncé la mise en place d’un comité qui devrait tabler sur les modalités des réductions imminentes des indemnités et rémunérations. Le rapport de ladite commission devrait être prêt le mardi 16 juillet 2019 au plus tard, soit dix jours ouvrables après sa création. Les propositions de réduction des rémunérations des travailleurs seront au centre des délibérations du comité, notamment du fait que certaines unités de production ont été fermées pour cause de réparation.

Les missions du comité sont : examiner tous les avantages et primes du personnel ; examiner la pertinence et les besoins ; proposer le cas échéant la réduction de certaines prestations et des bonus ; proposer les dates d’entrée en vigueur de chaque mesure sélectionnée et présente un plan d’action à la direction.

La note de service signée par M.Simo Njonou prévoit que le président du comité peut, le cas échéant, faire appel aux services de toute personne interne dont les compétences seraient nécessaires à la réalisation de ladite mission. Mme Chetima Hamidou, directrice des ressources humaines de la SONARA, préside ledit comité, tandis que Mme Onena Mepouli Renette en est la secrétaire.

Les autres membres du comité sont M. Motanga Gerald, directeur des affaires générales; M. Dikoume Albert Leonard conseiller technique auprès du directeur général et directeur par intérim des finances et de la comptabilité; M. Elo Manga Savio, directeur par intérim de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité, de l’environnement et de l’inspection; M. Chei Lysinge Albert directeur par intérim de la maintenance; M. Bikoi Bikoi, directeur par intérim de l’exploitation; Messieurs Tagne Tebou Severin, Lembe Francis et Lifaka Mathias, représentants du personnel.

On se rappelle que quelques jours après l’incendie, le ministre de l’Eau et de l’Énergie M. Gaston Eloundou Essomba, en présence du directeur général de la SONARA Jean-Paul Simo Njonou, avait assuré que le salaire des travailleurs ne serait pas réduit. Mais la réalité actuelle d’une réduction imminente des indemnités, primes et avantages des travailleurs pourrait bien être le début d’une longue période d’incertitude pour le personnel.

actucameroun

LAISSER UNE REPONSE