AFFAIRE PAUL CHOUTA : UN COMITÉ DEMANDE AUX AUTORITÉS FRANÇAISES DE RETIRER LA MÉDAILLE DE LÉGION D’HONNEUR À CALIXTHE BEYALA

0
4

La mobilisation va grandissante autour de Paul Chouta, qui comparaîtra devant le tribunal de première instance de Yaoundé aujourd’hui 3 juin 2019.

Paul Chouta séjourne depuis presque une semaine dans les cellules de la police judiciaire, du fait d’une plaine déposée contre lui par l’écrivaine Calixthe Beyala.

Une vidéo accompagnée des commentaires avait été postée sur la page facebook (TGV de l’Info) du lanceur d’alerte et journaliste web. L’on pouvait alors voir la romancière franco-camerounaise en affrontement verbal avec un homme devant une école du quartier Makepe, dans la ville de Douala.

Pour certains observateurs, tout ceci trouve ses origines dans des batailles à distance qui opposent depuis l’élection présidentielle d’octobre 2018, les partisans de Maurice Kamto et ceux du Président de la République actuel, Paul Biya. Calixthe Beyala a écumé de nombreux plateaux de télévisions tirant à boulet rouge sur le leader du MRC et ses partisans.

Selon les indiscrétions, certains intellectuels camerounais basés dans la diaspora constitués en comité, ont décidé de saisir les autorités françaises pour que la médaille de légion d’honneur soit retirée à Beyala, du fait de sa collaboration affirmée avec le pouvoir à Yaoundé pour embastiller les lanceurs d’alerte, mais aussi pour ses propos de haine tribale qui ont été collectées. L’on apprend aussi que des associations françaises contre les discriminations seront aussi saisies pour appuyer cette initiative.

Rappelons que c’est le 14 juillet 2010, à l’occasion de la fête nationale française, que Calixthe Beyala reçoit la Légion d’honneur, l’autre camerounais ayant reçu cette distinction très fermée est le célèbre musicien Manu Dibango. Beyala est également Commandeur de l’ordre de la Valeur camerounais (2017).

Source:237 Actu

LAISSER UNE REPONSE