Racisme: Eto’o, Umtiti, Balotelli et plusieurs footballeurs font leur apparition dans le film-documentaire “Je ne suis pas un singe”-VIDEO !

0
16

Fin 2017, Canal+ proposait le premier documentaire d’Olivier Dacourt, ”Ma Part d’Ombre”, où apparaissaient d’illustres sportifs à l’image de Zlatan Ibrahimovic ou Thierry Henry. Le consultant Canal+ était parti depuis plusieurs mois à la rencontre de grands footballeurs pour dévoiler leur côté « sombre », comprendre comment ils gèrent leurs cicatrices de vie.

Ce début 2019, Olivier Dacourt proposera un second documentaire foot évènement, qui s’intéresse cette fois au racisme dans le football.

Pour cela, Olivier Dacourt est allé à la rencontre de joueurs ayant subi des actes de racisme dans les stades, à l’image de Samuel Eto’o, Samuel Umtiti, Patrick Vieira ou encore Mario Balotelli. L’attaquant italien, toujours aussi cash, s’explique notamment sur son comportement a priori détaché face aux cris de singe entendus dans les stades depuis le début de sa carrière. « Mais moi je n’ai rien contre les singes,confie-t-il. Ce n’est pas une insulte que quelqu’un me dise que je suis un singe. C’est la façon méprisante avec laquelle il le dit qui est une insulte, comme pour dire “tu es un animal”. Les singes sont certainement bien mieux que ces gens-là. C’est sûr à 100 % qu’un singe est plus intelligent qu’eux

Olivier Dacourt a également interrogé des entraîneurs, des arbitres et des dirigeants, dont celui de la FIFA Gianni Infantino, pour recueillir leurs réactions.

Patrick Vieira faisait partie de l’équipe de France qui a remporté la Coupe du Monde de la FIFA 1998.

Le Camerounais Samuel Eto’o Fils, qui a fait la une des journaux pour avoir tenté de mettre en scène une grève déclenchée au cours de ses journées à Barcelone sur des chants raciaux, est l’un des noms notables du documentaire.

Mario Balotelli jouera également un rôle majeur dans le documentaire français intitulé “Je ne suis pas un singe”.

L’émission sera diffusée sur Canal+ le 6 janvier et des clips ont été diffusés à l’avance.

Vidéo intégrée

Il inclut une interview de l’international italien Balotelli, qui commente les abus dont il a été victime, notamment dans son pays d’origine. “Je n’ai rien contre les singes,” il hausse les épaules. “En fait, je peux à 100% vous dire que les singes sont plus intelligents qu’eux (racistes).”

Le documentaire “Je ne suis pas un singe”, a été réalisé par Marc Sauvourel et le milieu de terrain de la Roma Olivier Dacourt.

De nombreux footballeurs d’ascendance africaine ont subi diverses formes d’abus en pratiquant leur boulot dans des pays étrangers. Certains de ces joueurs ont utilisé des mots injurieux et ont même lancé des objets comme des bananes pour indiquer qu’ils étaient des singes. À un moment donné de leur carrière, bon nombre de ces footballeurs figuraient parmi les membres les mieux rémunérés de leur équipe et figurent parmi les footballeurs les plus riches d’Afrique.

L’Italien d’origine ghanéenne, Mario Balotelli, est l’un des joueurs qui a toujours souffert du racisme.

LAISSER UNE REPONSE